INTERNATIONAL

Afghanistan : Les USA empêchent une attaque à Kaboul et entament des négociations

Les abords de l’aéroport de Kaboul (ndlr, capitale de L’Afghanistan) ont été visés par cinq tirs de roquettes catapultés depuis une voiture, ce 30 août. Bien qu’interceptés par les systèmes de défenses anti-missiles américains, ces assauts viennent entériner les alertes émises par la maison blanche, samedi 28 août. La maison blanche avait en effet prédit , samedi ,l’imminence d’une attaque dans la zone jouxtant l’aéroport de Kaboul.

D’ores et déjà commanditaire d’une attaque en date du 26 août, qui a fait plus de 150 morts, le groupe jihadiste, État islamique au Khorasan (EI-K) a revendiqué ces tirs de roquettes . « Les soldats du califat ont ciblé l’aéroport international de Kaboul, avec six roquettes », indique un communiqué de l’organisation (EL-K) , ce lundi.

Le monde diplomatique en ébullition !

Outre cette interposition américaine qui aura permis d’éviter un énième ensanglantement aux alentours de Kaboul , l’heure est à la recherche du terrain d’entente avec les insurgés afghans . En effet , le compte à rebours s’égrène , le deadline du 31 août pour le retrait des troupes américaines est à moins de 24 heures de son terme.

Dans la droite ligne de la quête d’une approche alignée » pour la suite, les États-Unis prendront langue ce lundi en visio-conférence avec des « partenaires clés » (France, Canada, Allemagne, Italie, Japon, Royaume-Uni, Turquie, Qatar, Union européenne et Otan). En marge de ce rendez-vous, la France et le Royaume Uni proposeront la création d’une « safe zone » – une zone protégée – à Kaboul pour que les ressortissants afghans considérés les plus à risque puissent être évacués. Un plaidoyer qui sera mis sur la table lors du conclave du conseil de de sécurité de l’ONU, également prévue pour ce lundi.

Les Talibans droits dans leurs bottes depuis Kaboul

Farouchement opposés à cette ébauche de solution, les nouveaux maitres de L’Afghanistan ont en revanche souligné que « chaque Afghan pourra de toute façon, après la date butoir, voyager à l’étranger s’il le souhaite ».

 

- Publicité -
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 − 7 =

Bouton retour en haut de la page