NEWS ET PEOPLE
A la Une

Victime de railleries, Vitale veut mettre un terme à sa carrière musicale

Vitale alias Bomisso Nadège, l’artiste ivoirienne évoluant dans le genre féminin du coupé décalé est de nouveau sous le feu des projecteurs. Victime de railleries, d’insultes et de commentaires tranchants de tous sortes, la surnommée  » La Patronne » du coupé décalé est confrontée à un nouveau affront. Après les violentes altercations entre l’artiste et l’animatrice Annie-France de la RTI 3 « People Emik » et l’affaire Barthélémy Inabo Zouzoua, Vitale est encore attaquée .

 

Récemment en France pour soutenir son ami, frère Apoutchou National lors de la première édition des Oscars, la chanteuse est apostrophée par un cyber activiste ivoirien de la diaspora dénommé « Taliban Choco ». Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, ce dernier  montrait les échanges qu’il avait eus avec Vitale et les as divulgués au grand public mentionnant qu’elle est une « fausse chanteuse » . “Tu te joues la plus grande chanteuse de Côte d’Ivoire. Josey chante mieux que toi. Une fausse chanteuse comme ça. Tu chantes quoi ? Tu ne chantes rien de bon !”, a lâché Taliban Choco. Un choc qui vient remuer le couteau dans la plaie de la Patronne, Vitale ne se sent plus capable de porter haut le flambeau de la musique ivoirienne et souhaite stopper sa carrière musicale. Cette fois, elle semble être très affectée par les moqueries et humiliation qui en deviennent de trop.

Cette annonce a été publiée par l’artiste elle-même sur son compte Facebook.

J’arrête la musique .
C’est bon c’est terminé ✔️
Annie France Bamba
Barthélémy Inabo
Taliban Choco …
Merci de m’avoir fait mal 😔
Au REVOIR !
Après qu’elle ait fait cette publication, Vitale a reçu un bon nombre de soutiens provenant de ses collègues artistes et influenceurs l’encourageant à ne pas baisser les bras mais de persévérer dans sa musique. On espère bien que ce choc sera passager et que l’artiste s’en remettra rapidement pour retrouver la scène et égayer son public.
Nous lui souhaitons beaucoup de soutiens !
 Yanick Kouassy
- Publicité -
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page