FAITS DIVERS

Malawi :Un parlementaire se donne la mort pour une affaire de voiture de service

La vie ne tient qu’a une voiture pour l’ancien vice-président de l’assemblée nationale du Malawi. De fait , Clément Chiwaya s’est littéralement tiré une balle dans la tête , ce jeudi , dans l’enceinte de l’hémicycle. En cause , une mésentente avec la greffière, Fiona Kalembera relativement à une affaire de voiture qu’il aurait achetée du parlement  . Le déroulé des faits tel que relaté par une déclaration du parlement , selon VOA est ambigu .

Selon une déclaration du Parlement, l’ancien député s’était rendu au palais de l’Assemblée pour régler un contentieux administratif lié à un véhicule qu’il avait acheté du Parlement lorsqu’il était encore l’un des dirigeants. Lorsque le véhicule lui avait été remis, les documents tels que la carte grise étaient encore au nom du gouvernement du Malawi. Malheureusement la voiture est impliquée dans un accident quelque temps plus tard et c’est là qu’il apprend que l’assurance tous risques du Parlement avait expiré. Chiwaya saisit le bureau du médiateur du gouvernement et explique la situation. Le médiateur rend une décision en sa faveur, mais la Haute Cour du Malawi annule par la suite cette décision. , indique le média

« Je suis abattu. Mon mal-être n’est pas lié à la voiture de fonction mais aux épreuves que l’on me fait endurer pour récupérer ce qui m’appartient » , tels ont été les derniers mots de l’ex parlementaire. Interrogés sur le mode opératoire usité par l’ancien député pour contrecarrer le système de sécurité censé détecter les armes à l’entrée , les services de sécurité évoquent des circonstances atténuantes . Ils arguent avoir interprété les signaux de l’alarme comme provenant du fauteuil roulant à bord duquel se déplaçait l’ancien député . 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

17 − douze =

Bouton retour en haut de la page