ActualitésINTERNATIONALLe monde en bref

Technologie : La cryptomonnaie devient une monnaie officielle au Salvador

Les amateurs du bitcoin peuvent arborer un sourire au coin des lèvres .Le Salvador, est devenu, ce mardi, le premier pays à reconnaitre officiellement la cryptomonnaie comme une monnaie légale.  A l’instar du dollar américain, la monnaie fiduciaire du pays, cette cryptomonnaie pourra être usitée dans les échanges commerciaux. De fait, les dispositions légales qui sous-tendent cette mesure obligent par ricochée toute entreprise — que ce soit pour l’acquisition d’un bien ou d’un service — à accepter les paiements en Bitcoin.

Conformément à ce projet de loi qui a été adopté le 09 juin 2021 au parlement, les Salvadoriens ont également la possibilité de payer leurs impôts en Bitcoin. En vue de faciliter l’usage de cette monnaie, 200 distributeurs automatiques permettant d’échanger des bitcoins sont en cours d’installation dans le pays. Le gouvernement Salvadorien, initiateur du projet de loi, estime que la légalisation de cette cryptomonnaie permettra de faire des économies.

« Pour le chef de l’État et son gouvernement, la cryptomonnaie permettra aux Salvadoriens d’économiser 400 millions de dollars (337 millions d’euros) de frais bancaires lors des envois d’argent par la diaspora, notamment installée aux Etats-Unis, qui représentent 22 % du PIB du pays », indique Le Monde.

La majorité de la population du Salvador crie haro sur la cryptomonnaie

Des belles projections économiques qui ne séduisent ni, plus des deux-tiers des 6,5 millions de Salvadoriens, ni les économistes.

Hostiles à cette réforme monétaire, la majorité salvadorienne cloue au pilori le bitcoin. « Ce bitcoin, c’est une monnaie qui n’existe pas, c’est une monnaie qui ne va pas profiter aux plus pauvres, mais aux plus riches. Qui, étant pauvre, peut investir, alors qu’il a à peine de quoi manger ? », soutient José Santos Melara, un vétéran de la guerre civile qui a déchiré le Salvador de 1980 à 1992 et qui a manifesté vendredi contre la cryptomonnaie, selon Le Monde.

Les économistes disent Non au Bitcoin

Les économistes estiment que cette monnaie électronique est un marché de dupes duquel rien n’est prévisible .  Cette mesure aura « un impact négatif » sur les conditions de vie des Salvadoriens en raison de « la forte volatilité du taux de change » du bitcoin, et aura un impact « sur les prix des biens et services », selon l’économiste de l’Université du Salvador, Oscar Cabrera.

Le bitcoin, c’est la promesse d’un « Titanic que personne ne gouverne », s’inquiète Oscar Cabrera, également ancien président de la Banque centrale du Salvador. A mille lieues de ces conceptions, les fervents défenseur de cette monnaie numérique donnent de la voix. Jorge Garcia, un coiffeur âgé de 34 ans utilise le bitcoin depuis maintenant trois ans.

Une partie de la population salvadorienne aux anges

Des  » Jorge Garcia  » , il en existe , une pléthore dans le pays . Le coiffeur , âgé de 34 ans utilise le bitcoin depuis maintenant trois ans. Il estime que c’est une monnaie « d’avenir » et espère que « sa valeur va monter » , comme le souligne, Le monde.

 

 

- Publicité -
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − 7 =

Bouton retour en haut de la page