ACTUALITES
A la Une

Le gouvernement ivoirien affirme ne pas être informé du retour de Laurent Gbagbo

Publicité

Joint par la Radio France Internationale (RFI), le porte-parole du gouvernement ivoirien, Amadou Coulibaly, a déclaré que la date du 17 juin annoncée comme le retour de l’ex président par le FPI-GOR (Gbagbo ou Rien), n’aurait pas été communiquée aux autorités par l’entourage de l’homme populaire ivoirien.

Laurent Gbagbo sera-t-il de retour en Côte d’Ivoire ? C’est la question que plusieurs Ivoiriens et militants du FPI se posaient précédemment. Le 31 mai 2021, le voile a été levé sur ce doute. Alors que ses sympathisants célébraient l’anniversaire de leur leader à la palmeraie dans une commune d’Abidjan, la date du retour de leur référent politique à été annoncée par le secrétaire du parti, Assoua Adou.  Si cette date a réjoui le cœur du FPI, d’un autre côté, elle ne semble pas plaire le pouvoir en place. Peu après l’annonce, le ministre de la Réconciliation nationale, Kouadio Konan Bertin – pourtant partie prenante des discussions avec le FPI sur les conditions de ce retour – confiait à RFI ne pas en avoir été informé.

«Ce que nous avions convenu, c’est que la date devait être choisie de façon consensuelle. Donc, pour nous, il n’y a pas de date », prévient Amadou Coulibaly. Le ministre de la Communication va jusqu’à remettre en cause la possibilité de ce retour : « Je ne sais pas comment il arriverait à cette date du 17 juin si aucune disposition n’est prise pour son accueil », a laissé entendre le porte-parole du gouvernement.

Et pourtant, au début du mois d’avril 2021, le président Alassane Ouattara annonçait que Laurent Gbagbo pouvait rentrer « quand il le souhaitait » et que les frais de son voyage seraient pris en charge. C’est dans cette même période que les discussions pour le retour du «Woody» entre son comité d’accueil et les autorités avaient été entamées.

Cette déclaration du gouvernement ivoirien plairait-elle aux GOR? La date annoncée par ceux-ci chamboulerait la venue de leur leader politique ? Ces questions restent pour l’heure en suspend.

Rédaction RA

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × quatre =

Bouton retour en haut de la page