ActualitésINTERNATIONALLe monde en bref

Guinée : La CEDEAO suspend le pays et annonce une mission à Conakry dès demain 

Réunis par visio-conférence, ce 08 septembre, les chefs d’Etats et de Gouvernement de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest ont décidé de suspendre la Guinée de leurs instances , exigé la libération d’Alpha Condé , le président déchu et annoncé qu’une mission de l’organisation sous-régionale séjournerait à Conakry , à partir du 09 septembre . En prélude à la publication du communiqué officiel qui sanctionnera le sommet extraordinaire de l’organisation , le ministre des affaires étrangères burkinabè , Alpha Barry a officialisé les premières décisions

Comme à l’accoutumée , la sentence de la CEDEAO aux pays en proie aux pronunciamiento a été appliquée . La Guinée , qui est aux mains des putschistes dirigés par le colonel Doumbouya a été suspendue des instances de la CEDEAO . Selon le ministre burkinabè , Alpha Barry l’organisation ouest-africaine exige également la libération du président , Alpha Condé . Ultime décision du tête à tête virtuel : Une délégation de haut rang séjournera à Conakry , à partir du 09 septembre . En prélude à l’adoption de ces trois mesures phares , Nanan Akuffo Ado, le président du Ghana, par ailleurs numéro un de la CEDEAO avait annoncé les couleurs de la rencontre dès l’entame  .

« Nous connaissons tous le sujet principal qui nous a amenés ici, à savoir l’incident malheureux et regrettable qui s’est produit en Guinée (…) L’objectif de la rencontre est de « discuter de notre réponse à cette violation claire de notre charte commune de bonne gouvernance dans la région CEDEAO et donc (de déterminer, ndlr) quelles décisions nous voulons prendre en réaction » au putsch ».

- Publicité -
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze + huit =

Bouton retour en haut de la page