Actualités

Guinée : Deux grands défis que les bruits de canons de la junte n’ont pu relever

Près de 10 jours après le putsch qui a écourté le mandat du Président guinéen , Alpha Condé , l’horizon demeure floue dans le pays . La durée de la transition et l’avenir d’Alpha Condé demeurent des cailloux  dans les paires de chaussures du colonel Doumbouya , le nouvel homme fort guinéen .

 » La durée de la transition sera celle que décideront les Guinéens eux-mêmes. Nous sommes en concertation avec la CEDEAO et jusque-là nous avons dit que nous voulons une durée raisonnable, mais la durée raisonnable dépend des Guinéens eux-mêmes», soulignait le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel, Mahamat Saleh Annadif , après une série de consultation .

L’autre grande inconnue est consubstantielle au président déchu , Alpha Condé . Des ors de la république au statut de citoyen ordinaire , l’ancien patron de l’exécutif reste droit dans ses bottes . « Il pense qu’il est toujours président » , souligne un diplomate de la région interrogé sous cape par RFI . L’interlocuteur du média hexagonal affirme que l’ancien président guinéen refuse mordicus de signer  la lettre de démission que la junte militaire lui aurait soumis . « Je ne le vois pas signer ce papier-là » , précise-t-il . Apportant de l’eau à ce moulin , Jeune Afrique intitulait ainsi l’un de ses articles : Guinée : Alpha Condé  » préfère être tué  » que signer sa démission .En outre , des sources de RFI , indiquent qu’Alpha Condé fait toujours les yeux doux au fauteuil présidentiel du palais des peuples . Il aurait  »demandé vendredi 10 septembre à la mission de la CEDEAO que l’organisation sous-régionale le rétablisse dans sa fonction de chef d’État » , précise le média . Le pays bat actuellement au rythme d’une série de concertations initié par les putschistes au pouvoir à l’attention des forces vives de la nation .

- Publicité -
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page