ActualitésLe monde en bref

Bamako appelle Paris à la retenue

 »Regrettables » et  »inamicaux », tels sont les qualificatifs du chef de la diplomatie malienne relativement aux  propos d’Emmanuel Macron qui a appelé à ce « que l’État revienne » au Mali.

Lors de son tête à tête de ce mardi avec l’ambassadeur de France à Bamako consécutivement à la déclaration du patron de l’Elysée , Abdoulaye Diop n’a pas fait dans la dentelle pour afficher sa réprobation . « Le ministre a invité les autorités françaises à la retenue, en évitant des jugements de valeur » , a souligné le ministère des Affaires étrangères.  Le ministre malien a également traduit à Joël Meyer, sa ‘‘vive protestation contre ces propos regrettables », « de nature à nuire au développement de relations amicales ». Un haro qui fait suite à l’appel du numéro un de l’Elysée à  un retour de l’Etat dans le pays . »Il faut que l’État revienne avec sa justice, son éducation, sa police partout, en particulier au Mali », où des pans entiers de territoire restent livrés à eux-mêmes face aux jihadistes, aux tensions intercommunautaires et aux trafics » , avait notifié Emmanuel Macron . La tension d’ores et déjà vive entre Paris et Bamako monte encore d’un cran avec cette énième passe d’armes .

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

16 − 5 =

Bouton retour en haut de la page