ActualitésACTUALITES SPORTIVESCôte d'IvoireMODE ET CULTURENEWS ET PEOPLE

An 2 Arafat Dj : Les chinois se remémorent leur champion

12 Août 2019- 12 Août 2021 . Déjà 2 ans ,que la figure de proue du coupé décalé (ndlr , musique locale prisée par la jeunesse ivoirienne) , Arafat DJ est décédé dans un tragique accident de la route .Au mémorandum du second anniversaire de ce tragique décès , l’originalité du répertoire musical de l’artiste , l’inébranlable amour de sa fan base baptisée Chine Populaire et l’élan d’hommage national orchestré par ses intimes remontent à la surface .

Les chinois tout feu tout flamme !

Tee-shirts customisés à l’effigie du défunt patron du coupé décalé , rassemblements populaires organisés au lieu où l’artiste a rangé à jamais son micro (Cocody Angré) , salves de message inondant la toile en sa mémoire : les signes d’un jour singulier sautent aux yeux , ce jeudi . Happés , tant par la personnalité que les roucasscass désordonnés (pas de danses allant de pair avec le coupé décalé) du Daishikan ( surnom d’Arafat Dj) , les chinois se remémorent ce second 12 Août , le miroir brisé d’une jeunesse ivoirienne débordante de joie , éprise d’originalité . Une juvénilité étiquetée au faciès ( style vestimentaire , coiffure , mode d’expression) de bandit , targuée d’irresponsable à tord ou à raison , mais surtout incomprise .

Une personnalité atypique 

Marquée par des clashs à répétition et de redondantes déboires , les pages sombres de l’histoire du Commissaire 5500 volt(ndlr ,surnom d’Arafat dj) ,s’étiolent un peu plus , à l’occasion de la célébration de cet an 2 . Ces frasques, dont les détracteurs du Commandant Zabra ( ndlr  surnom de Arafat Dj), usaient à tord ou à raison en vue de clouer le chanteur au pilori ou pour justifier leur désamour à son égard , se meurent .
Elles laissent place au mémorial du décès d’une icône , mi ange ou mi démon , qui sommes toutes a fait son trou dans le cœur des chinois d’ici et d’ailleurs, des mélomanes ivoiriens et ivoirophiles .
De Jonathan son premier hit, à son ultime opus Moto moto en passant par Djessimidjeka , l’hymne national de la Chine , les productions musicales de l’artiste font revivre un talent hors pair et une personnalité atypique . Comme le disait le chantait le rappeur français , Youssoupha << Il y a ceux qui meurent à 33 ans comme Jesus Christ et Arafat >>

- Publicité -
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page