ActualitésCôte d'IvoireFAITS DIVERSMODE ET CULTURENEWS ET PEOPLEPEOPLESociétéTOP ARTICLES

Affaire Yves de M’Bella : La HACA , le comité Miss Côte D’Ivoire et le Gouvernement montent au créneau

La décision de la Haute Autorité pour la communication Audiovisuelle, appelée de tous les vœux des épris de la cause féminine , est tombée ce 31 août : Yves de M’Bella , animateur de l’émission incriminée est suspendu pour une durée de 30 jours , de toutes les antennes des chaines de télévision et de radios en Cote D’Ivoire . En proie à un torrent de commentaires , suite à la reconstitution dans son émission , d’une scène de viol mimée par un violeur repenti  , l’homme de médias , Yves de M’Bella  disparaitra donc des écrans télévisés et des ondes des émissions radiophoniques , pendant un mois à minima .

Subséquemment à cette sanction de l’organe de régulation des médias , le comité de Miss Cote d’ivoire (COMICI) est monté au créneau . Dans un communiqué signé de son secrétaire général , le COMICI tranche sur la suite de sa collaboration avec le présentateur vedette de son concours de beauté , diffusé sur des chaines de télévisions .

 »Nous  pris acte des faits graves dont l’un de ses prestataires s’est rendu coupable et avons pris toutes les dispositions nécessaires pour son remplacement en vue de garantir le plein succès de cette 25è édition ».

En vertu de la note , l’animateur attitré de Miss Côte D’Ivoire sera aux abonnés absents de la finale du concours de beauté , prévu le 04 septembre . Un autre animateur dont l’identité demeure pour l’instant inconnue ,  se substituera à Yves de M’Bella , au titre de maitre de cérémonie .

NCI fait amende honorable pour Yves de M’Bella

La chaine télévisée NCI a organisé , ce mardi , une émission articulée autour de la bourde du présentateur et de  l’épineux sujet du viol en Côte D’ivoire . Présente dans les rangs des hôtes , la Ministre de la famille , de la femme et de l’enfant,  a tiré à boulet rouge sur le caractère inapproprié du contenu de l’émission en cause , tout en clouant au pilori les propos de l’animateur . A en croire Nasseneba Touré , le gouvernement prendra des mesures à l’encontre de l’équipe animatrice de la production télévisuelle . Par ailleurs , les invités ont tous azimuts extériorisé leurs chocs relativement à cette bourde , qui jette le discrédit sur les efforts gouvernementaux , visant à juguler les violences basées sur le genre .

Une réponse camouflée aux exigences de la ligue ?

Cette pile de sanctions s’apparente à une réponse illico presto au désidératas formulés par l’association de défenses des droits féminins , la ligue . L’organisation avait exigé dans un communiqué  » Une sanction de la HACA contre NCI . Une suspension de l’animateur Yves de M’Bella ainsi que des membres de son équipe présents sur le plateau d’hier , des antennes de la télé et de la radio en Côte D’Ivoire par la HACA contre NCI . La non association de l’image de Yves de M’Bella à la finale du concours Miss Côte D’Ivoire. Une émission de la chaine de télé en vue de sensibiliser sur le viol » . L’ONG annonçait également dans cette circulaire avoir porté plainte pour outrage public à la pudeur et apologie du viol contre la chaine de télévision NCI et l’animateur , auprès du Procureur de la république . Le verre est visiblement à moitié plein pour l’association qui aura dorénavant les yeux rivés sur les poursuites judiciaires qu’elle a engagé . Cette pierre jetée dans la marre par l’auto-censure publique ivoirienne , risque de porter l’estocade à la carrière de Yves de M’Bella et d’éclabousser le bel élan de NCI , au hit-parade des chaines de télés qui ont fait leur entrée dans le paysage audiovisuel ivoirien suite à la libération de l’espace télévisuel . 

- Publicité -
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page